UNSA IESSA impression UNSA IESSA

CLD : la preuve par l’exemple

La dernière Commission Locale de Détachement a cristallisé les difficultés de l’administration à s’appliquer ses propres règles. Le chef de service a préféré s’assoir sur la note régissant l’attribution des postes de détachés en cas de candidatures multiples. Pour l’UNSA, cette note doit être repensée car elle ne peut qu’être la source de tensions entre les personnels. Toutefois, quelle crédibilité accorder à un encadrement qui tord le bras à ses propres règles ? Nous ne reviendrons pas sur le compte-rendu de cette même CLD truffé d’inexactitudes. Un erratum aurait cependant été le bienvenu. L’encadrement du service ne l’a malheureusement pas jugé utile...

Plus spécifiquement, un point a attiré l’attention de l’UNSA IESSA : il s’agit de la prise en compte du niveau d’anglais comme critère d’attribution d’un poste. Depuis bientôt 3 ans, nous militons pour qu’une offre cohérente et de qualité soit proposée à TOUS les IESSA du service quant à la formation en anglais. Il nous a toujours été opposé que ce besoin ne concerne que quelques IESSA. Aujourd’hui, l’anglais est pour notre encadrement un critère de sélection. Ce besoin nous concerne donc TOUS. L’administration ne peut décemment se contredire avec autant de facilité. L’UNSA IESSA prend acte du changement de chef de service et demande donc à ce qu’une véritable offre de formation soit mise en place pour TOUS les IESSA qui le souhaitent. Cette offre devrait s’articuler autour de trois axes comme c’est le cas dans un grand nombre de centres :

-  Formation par internet/téléphone.
-  Formation avec un professeur.
-  Stages en immersion en pays anglophone.


logo DOCUMENT 1782
La preuve par l’exemple
Roissy, 15/10/2012
(PDF, 459.5 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org