UNSA IESSA impression UNSA IESSA

ST CDG : "Anonymous" malgré lui

Par nécessité mais aussi par devoir, le temps est venu pour nous de dénoncer des dérives qui s’aggravent un peu plus chaque jour. En effet, les IESSA du service technique de CDG font face à un phénomène qui doit être combattu. Ce phénomène, c’est la dévalorisation du service technique liée à un manque alarmant de reconnaissance de l’expertise de chaque agent.

La section locale UNSA-IESSA de CDG s’indigne de cette situation qui se confirme et s’amplifie à l’arrivée de chaque nouveau projet. Fort de ce constat, nos interrogations s’intensifient :

-  Pourquoi dans « SESAR » le service technique n’est représenté que par un seul IESSA SESAR alors que côté contrôle on dénombre une vingtaine d’agents ?
-  Pourquoi l’encadrement de l’organisme écarte les IESSA des stages d’anglais en immersion en prétextant une valeur ajoutée nulle ?
-  Pourquoi après plus d’un an de travail, les commentaires des experts du service technique n’ont pas été pris en compte avant la MESO DMAN ?

L’administration locale doit revenir à la raison. En effet, l’expertise et le professionnalisme du service technique n’est plus à démontrer. Elle doit donc être acceptée et reconnue de chacun.

C’est pourquoi, afin que les difficultés quotidiennes ne se transforment pas en souffrance, la section locale UNSA-IESSA de CDG interpelle la direction locale et lui demande de reconnaître enfin les IESSA comme les experts qu’ils sont et de rétablir un lien de confiance qui nous permettra de travailler avec sérénité et d’exprimer notre professionnalisme pour le bien du service et des services ; et mandate son bureau national pour qu’il oeuvre à la revalorisation de la prime spécifique de reconnaissance allouée aux IESSA.


logo DOCUMENT 1709
ST CDG : "Anonymous" malgré lui.
(PDF, 146.7 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org